Croissance des palourdes en élevage.

Publié le 5 avril 2019 | Cultures marines, Nos travaux, Ressources documentaires |

Le suivi de la production vénéricole (élevage des palourdes) se poursuit à Chausey. En accord avec les professionnels de cette filière, ces évaluations régulières représentent les prémices d’un nouveau réseau d’observation. Si la partie « suivi  de croissance » est désormais acquise, d’autres indicateurs pertinents pourraient être prochainement acquis.



Suivi de croissance

Les derniers résultats acquis montrent de bonnes performances de croissance des palourdes semées en 2017. En effet, les longueurs moyennes observées à partir de l’été de leur 2nde année d’élevage sont significativement supérieures à celles observées pour les semis précédents. Signe supplémentaire de bonne performance, la proportion d’individus ayant déjà atteint les 40 mm est très largement supérieure à celles observées aux mêmes périodes sur les semis précédents.

En ce qui concerne le semis 2018, les valeurs obtenues à l’issue du premier hiver en 1ière année d’élevage montrent des performances supérieures à celles des semis précédemment étudiés.

En accord avec la profession, ces données feront désormais l’objet de bulletins d’informations qui seront disponibles sur notre site comme pour les suivis des huîtres et des moules.

Compléments d’informations à venir

Depuis une saison, des mesures en fin de cycle d’élevage sont réalisées sur les palourdes de taille commercialisable. Ces prélèvements effectués sur site avant récolte et à l’issue de la récolte permettent de qualifier les palourdes en termes de taux de remplissage notamment. Ces données, dès qu’elles seront consolidées, seront source de diffusion.

Enfin, concernant l’aspect zoosanitaire, il n’y a heureusement pas à déplorer d’évènement massif de perte sur ces élevages ces derniers mois. Cependant, la maladie de l’anneau brun, causée par une bactérie Vibrio tapetis qui a provoqué à la fin des années 80 de très lourdes pertes sur des palourdes japonaises, reste toujours présente. Aussi, il convient de poursuivre la surveillance de cette maladie encore aujourd’hui. Pour cela, suite à une formation dispensée par des spécialistes de cette pathologie, il est désormais possible de mutualiser les observations sur cette maladie et donc renforcer la surveillance. Ces éléments seront donc, à termes, également intégrés dans le cadre du réseau de suivi Palourde.

Petit à petit, se mettent donc en place sur les élevages de palourdes, les outils d’observation qui permettent la constitution de séries historiques sur cette activité. En complément des observations réalisées sur le milieu lui-même, ces éléments ont pour objectifs d’éclairer la profession sur l’évolution de leur élevage.

Contacter le responsable de ce programme

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message


Partenariat technique.

   

et les vénériculteurs

Partenariat financier.


Télécharger le bulletin
 

Suivi trimestriel de la croissance des palourdes en élevage

Jean-Louis BLIN.
SMEL, Zac de Blainville, 50560 Blainville-sur-mer, France

Télécharger le rapport au format PDF

Partagez cet article :

Les commentaire sont fermés.