Les nucelles, un produit aux multiples valorisations.

Publié le 2 juillet 2015 | Cultures marines, Nos travaux, Pêche, Ressources documentaires |
Parmi les parasites et les prédateurs, les bigorneaux perceurs sont présents en masse dans les concessions mytilicoles et ostréicoles. Les mytiliculteurs luttent contre ce gastéropode par des ramassages permanents au pied et au cœur des bouchots, induisant des coûts importants. Ces bigorneaux sont ensuite détruits sans aucune valorisation. Or, que ce soit pour l’alimentation humaine ou l’extraction de molécules d’intérêt, des pistes existent et des travaux du SMEL permettent de faire un point sur ces avancées et proposent des solutions.

Nucella lapilus

Les ravioles de nucelles sur les tables des restaurants gastronomiques

Feuilleté aux nucelles

Feuilleté aux nucelles

Consommée depuis l’antiquité et encore commercialisée il y a quelques années sur certains marchés de Basse-Normandie, la nucelle peut être dégustée. Une fois bien cuisiné, ce coquillage n’a rien à envier aux autres gastéropodes que l’on rencontre sur les plateaux de fruits de mer. La dégustation en plateau, comme nous l’a préparé le chef de l’Escapade (Luc sur mer), doit se faire par une cuisson très précise. Les nucelles peuvent également avoir leur place dans des recettes très élaborées plutôt destinées aux restaurants gastronomiques. Le Lycée hôtelier Maurice Marland de Granville (Manche) l’a démontré en proposant des recettes de ravioles et un feuilleté aux nucelles.

 

Les nucelles riches en molécules d’intérêt

le bromoindigo

Formation d’indigo après 30 minutes d’explosion au soleil des glandes hypobranchiales de Nucelles

Parmi les nombreuses molécules d’intérêt présentes chez la nucelle, les molécules colorantes telles que le bromoindigo apparaissent très prometteuses. La teinture pourpre est extraite des nucelles depuis plusieurs millénaires afin de teinter les vêtements, objets religieux…L’extraction se faisait alors en cassant manuellement la coquille puis en extrayant une petite glande dont la couleur virait au pourpre une fois exposée au soleil. L’extraction chimique de cette teinture est également possible mais le passage à l’étape industrielle demande encore quelques travaux de recherche et développement. Ce marché de niche intéresse aujourd’hui des industriels.


Contacter le responsable de ce programme

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message


Partenariat technique :

 

 

Partenariat financier :

 
télécharger le rapport complet
PG_nucelles

Moyens de lutte et valorisation  des bigorneaux perceurs en secteur mytilicole.

O. Basuyaux, V. Lefebvre, T. Gauquelin, N. Laisney, D. Roussel, B. Auger & M. Guibergia. 2015.

Télécharger le rapport au format PDF

 


 

QUELQUES RECETTES AVEC NUCELLA LAPIDUS

Pour accéder aux recettes, cliquez sur les photos.

Partagez cet article :

Les commentaire sont fermés.