REMONOR : Les résultats 2014 disponibles

Le dernier rapport du REMONOR (réseau de suivi des huîtres en élevage) présente l’intégralité des résultats obtenus sur les différents bassins ostréicoles du département de la Manche. Ces résultats, en particulier sur la côte ouest, montrent toujours une forte mortalité des juvéniles, qui semble cependant moins importante que ces dernières années. A quelques exceptions près, les croissances, sur les différents sites, sont supérieures aux résultats habituels.

La Normandie, une des plus grandes régions productrices.

Avec 16 200 tonnes, soit 28% de la production nationale (http://www.cnc-france.com/La-Production-francaise.aspx), la Normandie est l’une des grandes régions productrices d’huîtres en France. L’élevage est réalisé sur table et réparti dans 4 bassins distincts (Meuvaine-Asnelles, baie des Veys, côte Est et côte Ouest du Cotentin). Dès 1997, les représentants du SMEL ont souhaité accompagner les ostréiculteurs par un suivi pérenne des huîtres creuses en élevage.

concession huitreREMONOR : un suivi pérenne des huîtres.

Le réseau REMONOR , fait en collaboration avec la station de l’IFREMER de Port-en-Bessin jusqu’en 2013, propose une évaluation de la croissance, de la mortalité et de la qualité des mollusques (deux classes d’âge : naissain et 18 mois issus du captage naturel d’Arcachon) permettant actuellement une comparaison pluriannuelle de 8 sites normands.

Les principaux résultats des la campagne 2014.

Les meilleures croissances, pour les deux classes d’âge, sont mesurées à Lingreville, Chausey, Utah Beach (Sainte Marie du Mont) et Saint-Vaast-la-Hougue et sont généralement supérieures aux moyennes relevées depuis 1998. Par contre, Fermanville est la station aux résultats les plus modestes de la région mais aussi légèrement sous ses performances habituelles (adultes comme juvéniles).

Un pic de mortalité des juvéniles a été observé au printemps et en été mais moins important que ces 6 dernières années. Toutefois, les stations de la côte ouest restent les plus touchées (de 40% à 52%). Les stations de la côte est du Cotentin restent sur des mortalités moyennes à faibles (30% au maximum à Saint-Vaast-la-Hougue). Sur les adultes, aucune mortalité significative n’a été constatée.

 

A consulter également sur ce site : le bulletin REMONOR qui donne les derniers résultats du suivi.

Contacter le responsable de ce programme

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message


Partenariat financier :

 
Le rapport 2014 en téléchargeable ici

REMONOR rapport 2014REMONOR (REseau MOllusques de NORmandie) : Résultats finaux 2014

Depuis 1993, l’Ifremer a mis en place un réseau national de suivi et d’observation de la production ostréicole (croissance, mortalité, qualité) intitulé REMORA (REseau MOllusques des Rendements Aquacoles). En 1998, une déclinaison régionale du REMORA a été développée en Normandie à l’initiative du Laboratoire Ressources Environnement de l’Ifremer de Port en Bessin (LERN) et du Centre Technique expérimental du SMEL (Synergie Mer Et Littoral) de Blainville/Mer, sous la dénomination de REMONOR (REseau MOllusques de NORmandie).

N.Laisney, V. Lefebvre, S. Pien. Mai 2015)

Télécharger le rapport au format PDF

Partagez cet article :

Les commentaire sont fermés.